L’Etat Islamique est là…. Ne lachons rien!

 

a784e4b5-7597-42ac-a70e-22385fc449d6La société internationale du terrorisme a décidé de mettre les bouchées double sur le continent africain. Il est  tout de même important de souligner que le climat politique de ces dernières années a favorisé cette situation. Entre les  frustrés des révolutions des pays d’Afrique du Nord et la guerre en Libye, nous leur avons ouvert une voie royale.

Après plusieurs papiers publiés pour mettre en garde la classe politique de notre continent ainsi que les populations africaine, je reviens à nouveau sonner l’alarme, plume à la main.A quel point sommes nous aveugles? Le Cameroun, le Tchad, la Somalie, le Mali et depuis peu le Burkina FASO …L’Etat islamique à travers ses différentes branches est en train d’installer le chaos sur notre continent

L’Afrique se résigne- t -elle?

A l’heure ou le monde entier met en oeuvre toutes les stratégies pour mener une lutte efficace, comme à son habitude l’Afrique dort en attendant ce qu’auront décidé les autres Etats de son sort

Que font nos dirigeants?…Ils sont très occupés , je suppose.A quoi?  A pleurer dans d’autres pays les morts tombés suite aux attaques terroristes( ce qui en soit n’est pas condamnable) sans se soucier des dangers qui guettent leur population. Je rappelle à certains que suite à l’annonce des attaques terroristes au Burkina FASO que Manuel Valls(premier ministre français) a saisi twitter pour présenter sa compassion aux familles des victimes françaises, il compatira bien plus tard à l’assemblée nationale du drame qu’a subit le peuple burkinabé.Toujours dans la liste de leurs occupation je dirai qu’ils préparent un énième mandat ou encore passent leur temps à accuser d’autres Etats de nos malheurs (Ce qui reste normal en soi si les accusations sont fondées) sans prendre de véritables mesures. Il faut savoir et je le réécris que le combat ne peut se faire séparément il faut une unité de tout le continent aussi bien des politiques que de la population qui ne doit pas céder aux appels de l’Etat islamique qui se sert de la religion comme bête de somme.

 

Les pseudos combattants de la liberté sont là…

Vous l’aurez compris je ne ferai pas de distinction entre les différents groupes.Qu’il s’agisse de Aqmi , Boko Haram ou le MUJAO ils appartiennent pour moi à  la grande famille des terroristes et de l’Etat islamique. Je ne me donnerai pas la peine de faire la genèse de ces différents groupes armés et barbares.

Au final , ils nous font  passer un message clair : »Ils se battent pour la liberté… »

Oui ils viennent selon eux pour nous sauver du joug de la démocratie (bien qu’apparente dans certains Etats africains) , ils viennent nous libérer du respect des droits de l’homme, ramener la femme à son statut primaire, et surtout nous libérer de toutes les autres religions….Au vu de tout ce que nous propose cette entreprise je dis: » Vivement l’Etat islamique. »

Vous l’aurez compris dans mes propos remplis d’ironie , l’Etat islamique vient nous imposer la chienlit. Des règles qui selon eux nous libéreront du joug du système.

Pour ma part, je préfère une captivité choisie qu’une liberté imposée…au moins dans l’une des situations je suis toujours acteur de mon destin.

Par ailleurs, il nous parvient fréquemment que le combat tend à mettre fin à la domination des puissances étrangères sur les « petits » Etats. Ainsi, il faut les attaquer par des actes de terreur, attaquer les populations de ces puissances là,et des pays dans lesquels se trouvent leur ressortissants. J’ai envie de dire que c’est loin d’être le moyen le plus efficace pour avoir gain de cause. L’équilibre des forces entre les petits Etats et les autres puissances se concrétisera le jour où nous prendrons conscience qu’il faut travailler pour asseoir une économie solide, le jour où  nous refuserons d’être corrompus pour déstabiliser notre propre continent.Il faut le dire et le répéter ces terroristes  qui disent se battre pour la liberté  ne sont rien d’autre que les mercenaires d’hier de la guerre en Libye à qui on a promis un Etat, rien d’autre que de jeunes désœuvrées à la recherche de confort financier, de pseudos musulmans qui disent vouloir redorer l’image du prophète Mahomet sali à tort et à travers ( ce qui en soi n’est pas condamnable mais le canal utilisé est ignoble) .Elle est là la vérité. A coté ce tout ça, il y a ces personnes crédules qui croient en ce pseudo combat. Un véritable travail, une véritable campagne doit être mené en vue d’éviter le pire , éviter qu’une grande partie de la population africaine ne fasse partie de ces personnes crédules.

L’Etat islamique à la conquête de l’Afrique de l’Ouest?

Après le Mali, le Burkina Faso ensuite la Cote d’Ivoire?…Cette hypothèse n’est pas négligeable d’autant plus que le pays est en alerte depuis l’attaque du Burkina Faso.

Dans ces Etats, les intérêts des puissances étrangères notamment de la France y sont grands et c’est un bon moyen de faire mal à l’adversaire dans ce combat à distance.

La fragilité du Burkina Faso fraîchement sorti d’un processus de transition délicat en faisait une cible idéale et  je tiens à nouveau à compatir à ce grand malheur.

Mais permettez moi d’explorer une autre piste qui me parait non moins évidente.

En ce moment le président Roch mène une campagne judiciaire en vue de condamner toutes les personnes impliquées dans des crimes au Burkina Faso , je fais allusion au mandat d’arrêt de Blaise Compaoré ( Ex président du Burkina), du mandat d’arrêt à l’endroit de Guillaume Soro pour ne citer que ceux là.

Il se disait dans le temps que monsieur Blaise compaoré entretenait des relations particulières avec le MUJAO qui revendique l’attaque au Burkina. Bien qu’il n’ y ait aucune preuve il serait tout de meme normal de se poser ds questions. Ne serait ce pas une tentative d’intimidation? La question se doit d’etre posée d’autant plus qu’un parti politique burkinabé se la pose aussi.

Et si cette piste s’avérait crédible, je dirai tout simplement que nous jouons avec le  feu , avec la vie de nos populations. Et ce jeu, comme tous les jeux avec le terrorisme risque de se retourner contre ceux qui en sont les investigateurs.

Cette piste semble être aussi suivi par le gouvernement burkinabé qui soutient que l’accord avec Blaise Compaoré et les groupes terroristes n’est plus d’actualité depuis sa chute. Une façon voilée d’accuser l’ex homme fort du Burkina Faso?

Et si cette piste s’avérait crédible  , il serait aussi temps que le gouvernement ivoirien prenne ses distances vis à vis de l’ancien président Blaise Compaoré au risque de se voir être mis sur le banc des accusés.

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :