Les discours de notre histoire

 

africains%20levons-nous

Patrice Lumumba, leader du premier gouvernement du Congo indépendant est indéniablement une figure emblématique du panafricanisme. Il reste incontestablement le porte-parole d’une Afrique désireuse d’unité et d’indépendance.

Si il ne fait aucun doute que son opiniâtreté, la force de son verbe auraient permis d’atteindre cet idéal d’unité et de développement du continent africain, il lui était reproché son coté rêveur, un peu trop poétique souvent déconnecté de la réalité, des réalités du continent.

Aimé Césaire disait de lui que son arme était la parole mais avait une âme de poète  qui le déconnectait des réalités de son pays. Selon lui, Lumumba rêvait d’émancipation sans avoir un terrain préparé, favorable.

Personnellement, je ne trouve aucune objection à ces propos du poète antillais. J’irai même plus loin en disant que ce terrain mal préparé a causé sa chute et la fin tragique que nous connaissons tous.

Mais on ne peut lui retirer sa volonté pour le changement, l’évolution des mentalités pour une Afrique unie ,indépendante et digne.

Dans son célèbre discours d’Ibadan de 1959  ( Nigéria ) au congrès pour la liberté et la culture , Lumumba nous faisait part de sa vision du continent , une belle vision qui malheureusement jusqu’à présent n’ a pu voir le jour. En dépit des sacrifices de nombreux leaders très souvent au prix de leur vie , rien n’ a véritablement changé.

Devant cet immobilisme de nos dirigeants actuels, de nos populations , j’ai décidé de tirer la sonnette d’alarme et rappeler très souvent les discours de nos leaders, des combattants pour l’Afrique libre pour lancer l’éveil d’un peuple, d’un continent, de nations.

Je vous exhorte à lire ce discours riche en idée et en espoir. Il faut continuer à y croire comme Patrice Lumumba. Il faut continuer à se battre pour ne pas que la mort de nos martyrs soit vaine, pour ne pas que les emprisonnements de nos combattants de la liberté perdent leur sens.

Dans son discours Patrice Lumumba disait : « …L’unité africaine tant souhaitée aujourd’hui  par tous ceux qui se soucient de l’avenir de ce continent, ne sera possible que si les hommes politiques et  les dirigeants de nos pays respectifs font preuve d’un esprit de solidarité, de concorde et de collaboration fraternelle dans la poursuite du bien commun de nos populations. »

Il disait par ailleurs : « ….Ces divisons, sur lesquelles se sont  toujours appuyées les puissances coloniales pour asseoir leur domination, ont largement contribué et contribuent encore au suicide de l’Afrique »

 

Extrait du discours de Patrice Lumumba « Africains, levons nous ». Editions Points

Eric G.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :