Soro Guillaume, l’art du discours à double sens.

 

Les observateurs de l’actualité africaine et plus précisément ivoirienne ont assisté dans la nuit du 22 au 23 Octobre à un fait marquant de l’actualité politique, le retour « triomphal » du président de l’assemblée nationale Soro Kigbafori Guillaume. Officiellement en mission depuis près d’un mois à l’extérieur du pays dans le cadre de ses fonctions, son retour en Côte d’Ivoire a fait l’objet de nombreuses spéculations. En effet, pour bon nombre d’ivoiriens Soro Guillaume était désormais « persona non grata » en Côte d’Ivoire, allant jusqu’ à le qualifier « d’exilé » politique ; Une petite boutade pour comparer sa situation à celle de ceux et celles qui ont dû quitter la Cote d’Ivoire à la suite de la dernière crise post-électorale. Spéculations dues en grande partie à la chasse aux sorcières dans le clan du président de l’assemblée nationale menée ces derniers mois par le gouvernement de Alassane Ouattara et dont le fait marquant a été l’incarcération de son bras droit Kamaraté Souleymane alias Soul to Soul. Cependant, pour d’autres, il n’y avait aucune inquiétude à avoir. Dans le clan Soro on martelait qu’il était libre de ses mouvements et restait simplement fidèle à son planning de mission.

Au final partisan ou non, il faut savoir rester objectif dans l’analyse des faits. Spéculer sur les conditions de son retour ne va en rien faire avancer le débat, bien que je sois convaincu que ce retour ait âprement été négocié.  Cependant, il serait beaucoup plus intéressant de s’intéresser au fond de son discours et à la situation qui pourrait désormais prévaloir en Côte d’Ivoire.

Dans de nombreux commentaires en majorité de partisans, j’ai pu remarquer que ce discours a été salué et présenté comme un message de paix, un acte de sagesse et de hauteur d’esprit de la part du petit homme Soro Guillaume. Oui, pris de façon superficielle, on ne peut y entrevoir que ça. Mais permettez-moi chers lecteurs de pousser l’analyse un peu plus loin.

Avant tout propos, sachez qu’en politique, être un agneau ne peut que vous menez à votre perte surtout dans une posture délicate que celle de Soro Guillaume. Vous devez montrer en pareille posture que vous êtes encore dans le combat sans être trop subversif. Cet exercice, l’ex leader de la rébellion l’a brillamment réussi n’en déplaise à certains.

Par exemple, lorsque Soro Guillaume cite expressément les mots « Coup d’Etat » « déstabilisation » il le fait à dessein pour rappeler à ses adversaires du moment sa force de frappe comme pour dire « J’ai été celui qui a mené la rébellion de 2002, Celui qui a contribué à déstabiliser le régime de Laurent Gbagbo ». Il ne s’arrête pas là, toujours dans le même discours, il prend à témoin le peuple de Côte d’Ivoire, en essayant avec malice de le rallier à sa cause. En disant «  Le peuple de Côte d’Ivoire a assez souffert… », Soro rappelle habilement les affres des nombreuses crises politiques passées en prenant le soin de se dédouaner si jamais cela devait se reproduire, une façon voilée de dire «  Si crise il y a , la responsabilité devra peser sur ce gouvernement qui n’ a pas voulu parler le langage de la paix et de la négociation .Je  pourrais  en écrire encore des paragraphes pour décortiquer chaque tournure de ce discours dans le fond très « va-t-en-guerre » et menaçant .La principale conclusion de cet article est d’interpeller chacun à rester sur ses gardes et de faire preuve davantage de discernement lorsque l’on sait que Soro Guillaume fait partie de cette catégorie d’hommes politiques pour qui l’usage de la force peut être nécessaire  pour arriver à ses fins. J’espère que cette fois, ce peuple ivoirien qui a tant souffert des crises politiques refusera de servir de chair à canon à ces dirigeants politiques toutes bannières confondues.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :