Que faisons-nous concrêtement?

Il a donc fallu qu’une vidéo soit diffusée sur une grande chaîne, (car des vidéos on en a eu) pour que nous daignons enfin parler et nous insurger. Mais quand allons-nous agir? Tout le monde savait ce qui se passait en Libye. Articles, vidéos, témoignages… nous le savions tous et nous n’avions jamais levé le petit doigt. Nous étions tous concentrés sur nos petits problèmes nationaux. Ce qui est consternant c’est que nous Africains, sommes ceux, qui encore aujourd’hui, parlons avec amertume de la traite négrière. Nous détestons les blancs pour cette traite qui a été abolie il y a des siècles. Nous accusons les fils pour les erreurs des pères. Nous en voulons à nos ancêtres de ne pas s’être assez défendu contre l’oppresseur blanc. Mais, que faisons-nous aujourd’hui quand cela se passe sous nos yeux ?

Que font nos états ? Attendent-ils l’autorisation de l’union européenne avant d’agir et de sauver notre dignité ? J’ai appris qu’une manifestation devant l’ambassade Libyenne au Mali a été interdite, mais pourquoi existe-t-il encore une ambassade libyenne dans nos pays ? Peut-être suis-je extrême ! Que font nos gouvernements ? Pourquoi ne luttent-ils pas contre ce tribalisme, cette corruption et cette pauvreté qui poussent nos frères à l’aventure ?

Que font nos organisations et associations panafricaines ? Parler du CFA c’est bien, mais peut-être faut-il être libre pour espérer changer de monnaie.

Que fait l’UA ? Cette organisation ne sert à rien je vous le dis. Elle a laissé le chaos s’installer en Libye. Voici ce que la démocratie a créé comme fléau dans un pays en paix. Que fait donc la CPI ? Pourquoi le responsable de ce chaos, Nicolas Sarkozy n’est-il pas poursuivi pour crime contre l’humanité ?

Que faisons-nous, nous le peuple ? Comment aidons-nous nos compatriotes ? Car leur vendre du rêve sur l’Europe les conforte dans leurs choix d’aller à l’aventure.

L’esclavage existe, pire, elle existe sur le continent qui abrite le plus de noirs. Quand allons-nous enfin imposer le respect qui nous ait dû. La Libye n’est qu’un exemple, l’esclavage des noirs est encore d’actualité en Mauritanie. Que faisons-nous concrètement ? Et si on faisait la guerre contre ces oppresseurs au lieu de nous entretuer toujours bêtement pour de la politique politicienne ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :