Dites à Eric Zemmour…

Sans rentrer dans le débat sur la réaction de Hapsatou Sy ou le fait que venant de Zemmour plus rien ne doit nous choquer, je préfère m’attaquer au contenu, aux sous entendus, aux enjeux des propos tenus par le sieur Zemmour.

Dites à monsieur Zemmour qu’une nation ne nait pas de l’assimilation. Une nation est le fruit d’une adhésion de ses membres à un projet. La fibre nationale ne s’impose pas elle doit être suscitée. Tout comme on ne peut pas obtenir de réel amour par la contrainte, on ne peut créer une nation en obligeant des personnes à renier ce qu’elles sont, leurs origines et cultures.

Dites à monsieur Zemmour que les notions de nation et de multiculturalisme ne sont en rien antinomiques. Bien au contraire elles se complètent, elles sont indissociables. De la même manière qu’il ‘faut de tout pour faire un monde », il faut des individus différents pour faire vivre une nation, pour fructifier et solidifier une union.

Dites à monsieur Zemmour qu’un bon citoyen ne se reconnait pas à son prénom mais aux valeurs qu’il véhicule. On peut avoir un prénom « qui respecte les valeurs républicaines » selon la théorie « Zemourienne » sans pour autant faire honneur à la République, à la nation, à son pays.  J’en veux pour preuve;

Jérôme ( Cahuzac) , le fraudeur fiscal, Dominique ( Strauss Kahn) le violeur, Nicolas ( Sarkozy) ,voyou notoire de la République, Patrick ( Balkany) le parrain de la « mafia » française.  Ainsi une Hapsatou  ferait moins honneur à la République que ces personnes sous prétexte que son prénom serait incompatible avec l’histoire de France? Un peu de sérieux monsieur Zemmour.

Dites à monsieur Zemmour qu’on peut aimer sa nation et la critiquer. On peut vibrer pour son pays et le blâmer tout comme un enfant peut aimer ses parents et les bouder, tout comme une épouse durant une dispute  peut sortir  à son compagnon  qu’elle le déteste.

Dites à monsieur Zemmour, que les époques évoluent, les mentalités changent. L’aliénation, l’embrigadement idéologique  ne peuvent plus perdurer. On ne peut plus imposer des théories bancales de façon dogmatique. L’histoire de France n’est pas remise en cause par la mixité qui la caractérise aujourd’hui. Il faut savoir que  chaque génération écrit sa propre histoire, et cette nouvelle histoire ne peut logiquement être la même que celle des générations précédentes ne serait ce que parce que l’environnement socio-politique est différent.

J’aimerais demander à monsieur Zemmour si ses propos concernent les prénoms de toutes les communautés ou en réalité ceux d’une communauté en particulier, par exemple et  au hasard les noirs et les arabes?  D’autant plus que monsieur Zemmour n’en est pas à son premier coup d’essai. On se rappelle de sa sortie au sujet du prénom de la fille de madame Rachida Dati (  ministre de la justice sous l’ère Sarkozy) . Il jugeait scandaleux le prénom Zohra qu’elle avait attribué à sa fille qui n’est pas en adéquation avec l’histoire de France.

Doit on le laisser continuer à déverser des débilités pareilles?

A l’instar de l’artiste  Youssoupha, dites à Zemmour que  face à ses idées nauséabondes nous ne tairons plus. Le seul qui devra se taire désormais c’est bel et bien lui.

 

Eric G.

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :