Soro Guillaume,le président des réseaux sociaux ?

Alassane Ouattara a mordu la poussière dans ce combat  politique qui l’opposait à son ancien protégé qui a su répondre finement et se poser en « victime » des actes « violents » de son ancien mentor

Vous n’avez pas pu rater la démission théâtrale du président de l’Assemblée nationale Soro Guillaume.
Il n y a pas à dire en terme de communication on frisait la perfection bien qu’il ne fut pas maître  de son calendrier.Un départ qui fait suite aux divergences politiques avec le président de la République Alassane Ouattara. L’ex rebelle ivoirien a pris soin de préciser que ce départ a été réclamé avec insistance par l’homme fort du pays. Ces précisons s’inscrivent sans doute dans la lignée de sa stratégie de communication,celle de faire détester Alassane Ouattara en vue de l’isoler politiquement.En effet,depuis son départ de la primature,Soro Guillaume n’a cessé de monter une stratégie pour se présenter comme le principal opposant du régime bien qu’étant officiellement dans le même parti politique. A coups de piques,symboles, messages subliminaux il a tout mis en œuvre pour pousser à bout le chef de l’État. Stratégie brillamment réussie.Le locataire du palais présidentiel tombait à chaque fois comme un débutant dans les pièges que lui posait son ancien protégé.Etait ce par naïveté ou méprisait il à ce point Soro au point de sous estimer l’impact des décisions prises à son encontre.
Quoi qu’il en soit Alassane Ouattara a mordu la poussière dans ce combat  politique qui l’opposait à son ancien protégé qui a su répondre finement et se poser en « victime » des actes « violents » de son ancien mentor. Le capital sympathie a tourné en la faveur de son nouvel allié de Henri Konan Bédié (président du PDCI RDA). GUillame Soro en a profité pour annoncer sa candidature à l’élection présidentielle de 2020.

Cependant il faudrait qu’il sache qu’etre actif sur Twitter et Facebook ne fait pas de vous le président naturel de la Côte d’Ivoire

Cependant il faudrait qu’il sache qu’etre actif sur Twitter et Facebook ne fait pas de vous le président naturel de la Côte d’Ivoire. J’ose espérer qu’il est conscient du travail à faire pour y arriver. Une bonne communication en politique c’est bien mais les actions demeurent l’élément clé pour avoir une certaine légitimité et obtenir une majorité. Une bonne communication ne fait pas oublier par ailleurs la personnalité d’un homme politique.
N’oublions pas que nous parlons de Soro Guillaume,chef rebelle des années 2000 qui jusque là justifie la prise des armes contre une partie du peuple ivoirien pour dit il ramener la paix et la démocratie en Côte d’Ivoire.Nous parlons de Guillaume Soro qui a mis ses combattants à disposition de Alassane Ouattara en Avril 2011 durant la crise post électorale qui l’opposait à Laurent Gbagbo.Nous parlons d’un Soro Guillaume qui malgré ses différents postes de responsabilité n’a rien fait politiquement pour changer les conditions de vie des ivoiriens qu’il disait défendre.
Par ailleurs je me pose aujourd’hui une question;lui qui sait si bien justifier les coups d’État militaires en arguant la souffrance du peuple,pense t’il qu’il faut en faire un pour libérer le peuple de la mauvaise politique de monsieur Alassane Ouattara ?
Je crains que ces grands discours de liberté n’étaient qu’un prétexte pour assouvir ses ambitions personnelles. Je le dis et je l’assume monsieur Soro Guillaume n’est ni plus ni moins qu’un démagogue. Une énième personnalité politique qui profitera de la faiblesse d’une grande partie du peuple pour contenter ses envies d’occuper le fauteuil présidentiel.Ce peuple qui depuis trop longtemps se satisfait de ces démagogues et de cette politique spectacle qui dans le fond est vide.Cette politique vide d’ambition,vide de projet qui fait l’apologie de la médiocrité.

J’invite les ivoiriens à être exigeants avec leurs représentants pour qu’ils fassent le travail pour lequel nous les payons.

J’affectionne particulièrement cette phrase de William Churchill qui plus que jamais prend tout son sens dans le climat ivoirien »Un peuple qui ignore son passé se condamne à le revivre »
J’ose espérer qu’une élection en 2020 avec Soro Guillaume et Alassane Ouattara ne se soldera pas par un spectacle de violence.Je le dis en me basant sur leurs antécédents.Je n’invente rien je ne fais que regarder leur histoire et je peux affirmer que rien n’a véritablement changé dans leur façon d’aborder les problèmes et les obstacles.
J’invite les ivoiriens à faire preuve de maturité pour choisir des idées,des projets de société et non des hommes politiques.J’invite les ivoiriens à être exigeants avec leurs représentants pour qu’ils fassent le travail pour lequel nous les payons.

Eric GNALLA.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :