Encore une polémique sur le voile!

Au vu des polémiques bien souvent futiles et même hypocrites sur ce sujet qu’on veut « sensible », on peut déduire qu’en France, les gens, ou si vous préférez des gens voudraient qu’on interdise le port du voile. Je me suis toujours posé cette question quand je regarde sur les réseaux sociaux ou à la télévision des gens débattre sur la question : « quelle est la différence entre celui qui interdit le port du voile et celui qui l’oblige » ? Dans lequel de ces deux cas la femme est-elle libre ? Dans lequel de ces deux cas est-elle l’égale de l’homme sachant que ce dernier ne connait ni interdiction, ni obligation et qu’il porte ce qu’il veut quand il veut sans que cela ne crée un débat ?

Le bourreau s’en sort apparemment toujours bien.

J’entends les arguments de ceux qui veulent l’interdire. Ils le justifient en vous disant que c’est un symbole de l’aliénation de la femme. Un symbole ! Dans leur esprit, une femme libre ne peut d’elle-même décider de porter le voile ; elle en est obligée. Si on suit cette logique, j’aimerai savoir : « pourquoi s’en prendre alors à la victime et non au bourreau ? ».  La réelle manière d’aider une personne privée de sa liberté n’est pas de s’en prendre à elle sur une plage ou de l’humilier à la gare de l’Est de Paris comme l’a fait Nadine Morano, mais de s’en prendre à son bourreau. Son bourreau ! Faire une loi ou un décret pour interdire le port de cet habit n’arrange en rien le problème car si elles sont, comme vous le dites, sous la domination d’un homme, alors elle reste toujours sous domination. Si elle ne peut plus porter cet habit dehors, alors son mari lui trouvera autre chose. Voulez-vous vraiment vous attaquer au problème ou comme d’habitude vous préférez vous attaquer aux symptômes et non aux causes ? Au symbole et non au bourreau ?

Ces femmes sont traumatisées chez elles et doivent encore être humiliées et insultées dehors par ceux qui disent se battre pour leur liberté. Vous y voyez une cohérence ? Moi non. Ça me fait penser à ses victimes de viol qui sont accusées de s’habiller trop sexy ; comme si elles donnaient un droit à leurs bourreaux de les violer.

Une justice sélective est une injustice !

Aussi, pour suivre votre logique, sauf si vous soutenez les réseaux de prostitution, vous devez donc être contre le port des jupes-mini et robes moulantes ; car quelque part en Europe, il y a des femmes qui sont obligées de les porter vu qu’elles sont esclaves sexuelles. Ou peut-être ne trouvez-vous pas utiles de vous battre contre ce fléau. Non ! Arrêtez votre pseudo justice qui en plus, est sélective !

 

Il faut bien comprendre le combat des femmes dans ces pays. Elles ne luttent pas contre le port du voile. Elles luttent contre l’obligation de porter le voile. Si vous n’arrivez pas à faire la distinction entre ces deux phrases, alors vous êtes comme ce genre de personnes qui regardent le doigt lorsqu’on leur montre quelque chose.

 

On a de plus en plus du mal avec le féminisme. Il est triste de voir que ce mouvement est jeté dans la boue par ceux qui veulent imposer aux autres leur vision de la vie. Il y a ce diktat de la pensée de ceux qui disent représenter le mouvement. Une surenchère par ceux qui veulent avoir les caméras sur eux.

Moi je pense objectivement qu’il y a des femmes qui sont obligées de porter le voile, mais je crois aussi qu’il y a des femmes qui le portent parce qu’elles le veulent. L’un n’exclut pas l’autre. Et les deux cas sont réels. Si vous ne le comprenez pas alors c’est peut-être vous qui n’avez pas l’esprit ouvert. Au lieu de punir celles qui en font le choix, pourquoi ne pas tout simplement se battre pour que celles qui n’ont pas de choix puissent être libres ? Pourquoi accabler à la fois les victimes et celles qui désirent le porter ? Ne devraient-elles pas être libre de faire ce qu’elles veulent ? De porter ce qu’elles veulent ? N’est-ce pas ça le réel but du féminisme : qu’une femme soit libre de faire ce qu’elle veut sans subir de jugement ?

fam.jpg

Peut-on être voilée et être féministe ? Oui, car on peut avoir une volonté de pratiquer sa religion comme on l’entend et rester pour autant attachée à la liberté féminine. Sauf si vous êtes prêt à me jurer que vous êtes plus féministes que Malala, Reem Ebrahim, Linda Sarsour… et j’en passe.

Une amie me disait un jour qu’elle était contre le voile, non pas parce que c’était un symbole de l’aliénation de la femme mais parce que, selon elle, c’est un habit religieux et qu’il faudrait que cela soit intime et secret. J’ai aimé sa franchise sur le sujet. Et qu’ai-je à rajouter là-dessus ? Rien.

Le problème est que les gens se cachent derrière le féminisme pour justifier leur islamophobie. Soyez francs avec vous-mêmes : si vous vous battez contre l’obligation de porter le voile, vous en faites un combat féministe. Dans ce cas ne l’interdisez pas ou ne jugez pas celles qui veulent le porter. Mais si vous vous battez contre le voile, vous en faites un tout autre combat. Peut-être un combat pour la laïcité ou un combat pour la mode, car j’avoue que je le trouve moche. Il faudrait donc l’assumer, qu’on arrête avec ces débats futiles.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :