Obama président noir…Et alors?

Vous l’aurez compris Regards d’Afrique a décidé aujourd’hui de se prononcer sur la situation aux Etats Unis. Vous n’êtes pas sans savoir que depuis plusieurs mois maintenant la situation ne fait que se dégrader dans ce pays en raison des bavures policières à l’endroit de la communauté afro américaine.  S’il est vrai que le phénomène n’est pas récent, s’il est vrai que les bavures et erreurs sont humaines, il faudrait quand même préciser que depuis environ deux ans ces bavures sont relativement fréquentes et toutes aussi grotesques les unes que les autres. Ne vous méprenez pas, quand j’utilise le mot « grotesque » je fais allusion aux raisons évoquées par la police qui la plupart du temps laisseraient toute personne sensée dubitative. A ces situations tragiques qui causent des pertes en vie humaine s’ajoutent le manque de sévérité des autorités américaines face à ces actes qui n’ayons pas peur le dire sont clairement racistes. Il y a indéniablement une forme de racisme au sein de la police américaine. On serait tenté de dire ironiquement que le monde avance à reculons. En effet ce genre de situation ne devrait normalement plus se produire au 21 e siècle surtout dans un pays comme les Etats Unis. L’histoire de ce pays chargé en émotion et tragédie notamment au sujet de la lutte de revendications des droits des afro américains, devrait suffire à faire prendre conscience aux uns et aux autres d’éviter de poser des actes racistes. Hélas, non. Le climat est en ce moment délétère au point de créer certaines crispations, au point d’accentuer le communautarisme doublé d’un mépris à l’égard de l’autre. Un sentiment anti blanc est clairement en train de gagner la communauté afro américaine. Certains détails ne trompent pas, du scandale sur le nombre d’acteurs noirs nominés aux Oscars en passant par bavures répétées à l’endroit des noirs à l’exécution de policiers blancs par des noirs ; le vase n’est pas loin de déborder si ce n’est déjà le cas.

Face à ce problème, les regards du monde entier notamment des noirs américains et même africains se tournent vers les politiques américains, vers Barack Obama.

J’entends depuis un certain moment plusieurs personnes monter au créneau criant à la traitrise du président américain à l’égard de son « peuple ». « Barack Obama roule pour les blancs, Barack Obama roule pour le système . »

Permettez-moi de reprendre une expression américaine à la hauteur de cette énormité « WHAT THAT FUCK ? ».

Barack Obama est certes noir mais est le président des Etats unis d’Amérique. En d’autres termes Barack Obama est le président de tous les américains et non le président d’une communauté encore moins des noirs ou le sauveur des Etats africains comme beaucoup le croyaient en Janvier 2009 lors de son accession à la Maison Blanche.

En tant que noir il peut avoir une compassion particulière au vu de la situation actuelle, mais cette compassion reste du domaine du privé à mon gout

En sa qualité de président de la république ? Il se doit d’adopter une certaine posture. Il se doit de tenir des propos qui unissent, qui n’accentuent pas cette brèche largement ouverte.

Il serait naïf de croire que président noir signifie traitement particulier pour les noirs Cette réflexion me fait penser aux mentalités dans certains pays africains. En effet dans de nombreux pays du continent africain, l’accession au pouvoir d’un homme politique se doit de faire des faveurs à sa région, à la population de sa région. Ils doivent bénéficier d’un traitement de faveur.

Barack Obama président noir et alors ? Ne pas faire preuve d’expansion dans l’expression de ses émotions ne fait pas de lui un traitre ou un vendu. Qu’aurait-il dû faire ? Ordonner l’arrestation de ces policiers ? Les faire exécuter ? En dépit la gravité des faits, les Etas Unis ne sont pas une République bananière dans laquelle le président est le seul maitre à bord.

Navré de vous l’apprendre mais sachez qu’aux Etats Unis il y a un système judiciaire qui ne dépend pas du bon vouloir du président de la République.

Je tiens à préciser que ces actes sont atroces et sont hautement condamnable néanmoins j’invite les uns et les autres notamment la communauté noire à ne pas verser dans la passion et la colère. Il est vrai qu’un tel effort peut paraître impossible mais il y va de la stabilité d’un pays multiracial.

Je finirai en disant si vous ne voulez pas que Barack Obama soit l’esclave des blancs, N’exigez pas non plus qu’il soit l’esclave de la communauté ou de la cause noire.

Eric G.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :