Dans le regard de… Christopher Domba

IMG-20170521-WA0008

 

Bonjour monsieur Domba, ravi que vous ayez accepté de vous entretenir avec nous. Nous tenons avant toute chose à vous féliciter pour votre élection à la députation. Quel est votre sentiment en ce moment ?
Je peux dire que j’ai été ravi de cette victoire. Tout d’abord car il s’agissait de ma première élection législative en qualité de candidat mais également car nous sommes dans une circonscription ancrée à droite avec un député qui a cumulé 29 ans de mandat (de 1988 à 2017).
Je suis donc heureux de cette victoire, honoré de la confiance que nos administrés ont placés en nous mais conscient de l’ampleur de la tâche.
     En lisant la liste des candidats investis par la République en marche nous sommes tombés sur votre nom. Permettez-nous de vous demander de façon aussi directe qui est Christopher Domba ?

Je suis un Seine et marnais de 32 ans qui travaille en banque. J’ai un parcours unuversitaire tout d’abord à Paris 2 Assas puis à Paris 1 Sorbonne et je suis fiscaliste de métier.
Mon 1er engagement politique remonte à 2014. J’étais colistier sur la liste d’union de la gauche à Melun. J’ai ensuite rejoint le mouvement En Marche a sa création. J’ai rapidement été nommé référent départemental du mouvement jeune et référent départemental adjoint pour le centre de la Seine et Marne.

  Quel est le rôle du suppléant ? Comment fait-il pour lui aussi exister aux côtés du député titulaire ?

Le suppléant a pour rôle d’être en capacité de suppléer à toute vacance du député titulaire. En effet, il le remplace en cas de décès ou si ce dernier est appelé à entrer au gouvernement.
Aude Luquet et moi avons décider de travailler en équipe. Je serai donc un suppléant qui participera au travail de son député. J’accompagne régulièrement madame Luquet dans ses activités.

A quel moment mise-t-on sur le candidat Emmanuel Macron ? Pourquoi un tel choix surtout que rares sont ceux qui auraient parié sur une victoire de votre candidat ?
Comme indiqué précédemment, j’ai cru en Monsieur Macron dès le début. J’ai été convaincu par l’idée de dépasser les clivages historiques stériles mais également par cette envie de rassemblement de tous les français. L’ambitieux projet européen d’Emmanuel Macron a également été point important de mon engagement.
  Que comptez-vous apporter de nouveau à la Seine et Marne ? En quoi votre politique sera-t-elle différente de vos prédécesseurs ?
Nous souhaitons inclure les habitants de notre circonscription à nos choix. Les consultations et ateliers que nous avons animés avant l’élection présidentielle nous ont montrés que pour tout un chacun, les élus sont trop lointains. Nous souhaitons en finir avec ce mode de fonctionnement.
Des ateliers citoyens seront organisés pour préparer, étoffer ou évaluer des textes de lois. Nous procéderons également à des réunions de bilan chaque année pour rendre compte de notre travail.
  Je rappelle que vous êtes originaire de la République démocratique du Congo, quel regard portez-vous sur la démocratie  dans votre pays et sur le continent en général ? A-t-on besoin d’un Macron dans certains pays africains ?  D’une nouvelle façon de faire la politique ?
La démocratie en RDC est malheureusement à reculons, car les actuels dirigeants ne veulent surtout pas la libérer ; or c’est le passage obligé. Il y a eu un accord qui a été signé le 31/12/2016 dit « accord de la saint sylvestre « entre le pouvoir et l’opposition, mais le pouvoir par des méthodes peu orthodoxes a vidé de toute sa substance le contenu dudit accord. Ils ont crée des crises artificielles dans l’unique but de retarder les élections (présidentielles, législatives et provinciales), alors que toutes les institutions à mandat électif sont arrivées à fin mandat depuis décembre 2016.
Concernant l’Afrique, elle a besoin d’institutions fortes, cela se fera avec l’émergence de la jeunesse et surtout de la société civile dans la gestion de la chose publique et nous verrons l’éruption de « Macron » dans différents pays africains. Cela permettra d’éradiquer la corruption, le népotisme et l’impunité de certain présidents en place et permettra de rappeler qu’on n’entre pas en politique pour s’enrichir mais pour servir la nation.
Que pensez-vous de la question de l’intégration des étrangers en France ? Ne pensez-vous pas  que certains constats du Front National notamment sur la difficulté de certains étrangers essentiellement africains à s’intégrer dans la nation française, à épouser les valeurs de la République étaient légitimes ?
Je pense que l’intégration fonctionne dans la grande majorité du territoire national mais je n’omets pas qu’il existe des difficultés dans certaines villes. Le vrai problème est la concentration de populations venant de mêmes pays d’origines dans des quartiers entiers. La succès de l’intégration réside dans la mixité. Voilà pourquoi je ne peux pas adhérer aux constats du Front national.
Si Ce constat est vrai, que faut il faire pour intégrer tout le monde dans la République en dépit des différences.
Comme je l’ai indiqué précédemment leur constat me paraît faux. Le vivre ensemble est la solution. Sans ghettoïsation. Avec une école forte et des services publics présents. Le Front national ne prend le problème que par le bout de la lorgnette. Il s’agit d’une question globale que nous ne pouvons pas résoudre par des effets d’annonce comme l’extrême droite est trop habituée à faire.
  Un conseil pour ces jeunes dans le monde et en particulier la jeunesse africaine qui souhaitent s’engager politiquement ?
Je ne sais pas si je peux donner un conseil mais je pense que s’engager en politique ou dans la vie associative est le moyen de prendre son avenir en main. Cela permet d’être partie prenante dans la décision et d’être écouté ou au moins consulté.

Un commentaire sur “Dans le regard de… Christopher Domba

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :